Livre I : MONDES


MYTHES ET IMAGES De l’univers
préface : Hubert Reeves
auteurs : Leila Haddad, Guillaume Duprat
144 pages
éditions du seuil
octobre 2006

Premier livre présentant autant de cosmologies traditionnelles à un large public.
Comment les mythes décrivent la création et l’organisation du monde ?
Pour chaque culture ou civilisation, l’ouvrage se consulte sur deux plans :
– Leila Haddad y raconte les genèses de l’univers (aspect cosmogonique)
– je décris et illustre à partir de mes recherches l’organisation de chaque monde (aspect cosmologique)…

monde hindou (esquisses) d'après les Puranas

échos dans la presse
« Un travail rare, fruit d’une passion originale. Rencontre avec un architecte des songes… » (Ciel et Espace – oct. 2006)
« Une revue planétaire illustrée des représentations de l’univers » (L’Humanité – nov. 2006)
– « Ce bel ouvrage recense les cosmogonies d’une trentaine de peuples et, par le biais de l’illustrations, en donne de saisissantes reoprésentations. » (Télérama – nov 2006)
« Les peintures de l’illustrateur succèdent à chacune des théories (…) l’ouvrage met en lumière le fabuleux pouvoir d’imagination des petites fourmis terrestres que nous sommes » (Grands reportages – déc. 2006)
« L’originalité de l’entreprise réside dans les illustrations particulièrement inspirées » (La Recherche – déc. 2006)
– « Des dessins épatants nous montrent en détail comment 25 peuples de notre planète se représentent le cosmos. » (Sud Ouest dimanche – déc 2006)
– « un magnifique livre illustré » (Marianne – déc. 2006)
– « Un livre magnifiquement illustré qui éclaire sur les questionnements de l’homme face à l’univers. » ‘Toc – déc. 2006)
– « Ce livre est autant à lire qu’à contempler, pour les superbes illustrations. » (Cosinus – déc. 2006)
– « A travers de magnifiques illustrations, c’est à un vrai voyage vers nos origines que nous convie ce livre, un voyage culturel, philosophique qui nous laisse émerveillés et songeurs… » (Coup de cœur Fnac déc. 2006)
– …illustrées par des images graphiques toutes plus belles, plus étranges, plus mystérieuses. » (CNES mag – janv. 2006)